eau-de-vie

Avec pour symbole l'alambic et son serpentin, les eaux-de-vie constituent la famille la plus importante des spiritueux. À l'origine, ces boissons alcoolisées étaient de véritables élixirs destinés à ramener à la vie malades et blessés. La distillation permet en effet d'obtenir la quintessence des produits actifs qui devaient rétablir la santé. Les moines et les alchimistes ont élaboré cet élixir de vie, nommé "aquae vitae" en latin, en se servant de l'alcool comme moyen de conservation.

La magie de la distillation consiste à extraire l'alcool des vapeurs tout en retenant également le meilleur des arômes pour assembler une eau-de-vie. En fonction des ressources locales, les matières premières utilisées sont très variées: céréales d'abord, mais aussi le vin, puis la pomme, la poire, le jus de canne à sucre, l'agave bleu, voire la pomme de terre, sans oublier tous les autres fruits et les aromates utilisés pour enrichir la gamme des goûts.

Rapidement, les eaux-de-vie ont quitté les rayons des apothicaires pour venir grossir ceux des magasins de boissons et autres tavernes.

Definition et sens du mot

Classification: portail production > alimentation (domaine) > boisson

eau-de-vie
Eau-de-vie dans un verre
boisson alcoolisée obtenue par distillation de fruit fermenté
Les eaux-de-vie sont des boissons alcoolisées dont la distillation a permis d'extraire et de concentrer le degré d'alcool et la puissance des arômes. De tout temps, l'homme a consommé des boissons alcoolisées résultant d'une fermentation naturelle, comme la bière ou le vin, et dont le degré d'alcool ne dépassait pas 14° ou 15°. Il a fallu plusieurs siècles pour mettre au point l'alchimie de la distillation.

Mise au point de la distillation

Dès la fin du premier millénaire, ce sont des médecins du Moyen-Orient qui ont procédé aux premiers essais de distillation, à savoir concentrer un liquide fermenté par l'action de la chaleur. Leurs innovations étaient essentiellement thérapeutiques, car ils cherchaient à pérenniser les vertus des plantes connues pour soulager les maladies et à servir antiseptique. Lentement perfectionnée par les moines et par les alchimistes du Moyen Âge, la distillation ne sera réellement maîtrisée qu'à la fin du XVe siècle.

Et son utilisation à des fins de consommation sera le fait des Néerlandais. À cet époque, leur flotte dominait les mers européennes. Au cours de leurs longs voyages, les marins souffraient du manque d'eau douce, qui croupissait rapidement dans les tonneaux. En y ajoutant de l'eau-de-vie, elle restait consommable plus longtemps.

Une fois mise au point, la fabrication d'eau-de-vie va connaître à partir du XVIe siècle une expansion rapide dans toute l'Europe. Il existe deux méthodes de distillation pour élaborer une eau-de-vie:

Distillation à repasse ou encore charentaise:
la plus ancienne des méthodes qui consiste à chauffer une première fois le moût alcoolisé pour en extraire les vapeurs d'alcool à l'aide d'un serpentin. Le distillat (brouillis) ainsi obtenu est chauffé une seconde fois, pour obtenir une eau-de-vie titrant entre 60° et 70° d'alcool.

Distillation en continu:
inventé au milieu du siècle dernier, le procédé repose sur l'utilisation de deux colonnes de cuivre où le moût circule en permanence au cours d'un processus complexe permettant de séparer progressivement l'alcool de l'eau. Cette distillation permet d'élaborer des eaux-de-vie d'une grande pureté à un coût bien moins élevé, par contre les alcools sont plutôt neutres sur le plan aromatique.

Élaboration d'une eau-de-vie

La fabrication d'une eau-de-vie requiert une attention de tous les instants et une bonne dose de savoir faire au cours des trois principales étapes:

fermentation:
quelle que soit la matière première utilisée pour l'élaboration de l'eau-de-vie, la première étape est la fermentation alcoolique. Pendant six à huit semaines, les céréales ou les fruits sont mis à macérer dans un fût dans lequel les sucres complexes vont être transformés en sucres fermentescibles. Ensuite, les levures vont transformer le glucose en alcool (éthanol).

distillation:
cette phase nécessite une attention toute particulière pendant le déroulement de chaque étape de la distillation des eaux-de-vie. Le profil aromatique d'une eau-de-vie va dépendre du savoir-faire du maître distillateur et de l'alambic utilisé. La double distillation permet de concentrer les saveurs et la teneur en alcool pour laquelle on récupère le coeur de chauffe.

vieillissement:
ensuite, va intervenir le stade du vieillissement, indispensable pour qu une eau-de-vie révèle tout son potentiel. Le fût de bois, surtout de chêne, constitue le contenant incontournable pour cette opération. À son contact, l'alcool va connaître une lente évolution se chargeant de tanins et perdant progressivement sa puissance, tandis que la porosité du bois permet une certaine évaporation, ainsi qu une lente oxygénation. Ce processus quasi-alchimique va donner naissance, après des années de patience, à une eau-de-vie condensant aussi bien les arômes venus des matières premières que celles résultant du contact avec le bois.

dans la langue française

Locution nominale
    Unité lexicale associée
      Synonyme
      • alcool
      • digestif
      • aquavit
      • armagnac
      • cognac
      • brandy
      • gnôle
      • goutte
      • schnaps
      • casse-pattes
      • tord-boyaux
      • liqueur
      • spiritueux
      • fine
      • boisson
      • cassis
      • bénédictine
      • chartreuse
      • curaçao
      • marasquin
      • menthe
      • mirabelle
      • marc
      • pousse-au-crime
      • pousse-café
      • rincette

      Expression et citation

      à découvrir sur le portail production

      café
      Pantalon dévoilant la cheville
      Inventeur de la machine à tisser programmable